Sois sage, ô ma douleur, et tiens-toi plus tranquille !